Présentation RS-CNC32

La RS-CNC32 garde le même châssis que la RS-CNC, ce châssis à faible prix de revient a fait ses preuves auprès des Makers qui l’ont tous validé en usinant avec succès bois, plastiques, plexiglass, composites, aluminium, …

La grosse nouveauté cette année est le changement d’électronique avec le Kit GRBL 32bits board qui est une solution autonome complète, puissante , précise, fiable, facile à utiliser et à  mettre en œuvre grâce aux tutoriels détaillés, aussi bien adapté pour les débutants que pour les expérimentés, le tout pour encore moins cher que l’ancien système 8 bits !

Voici les améliorations:

Le kit GRBL 32bits board est un kit de contrôle de CNC jusqu’à 4 axes.

Sa particularité est qu’il est autonome, on peut entièrement gérer la CNC sans ordinateur grâce à son écran TFT tactile, mais il est bien sûr possible d’y connecter un ordinateur via USB ou WIFI !

Les firmwares sont Open Source, GRBL 1.1 pour la carte de contrôle et Firmware développé par Mstrens du forum pour le module TFT.

Le kit GRBL 32bits board est compatible avec toutes les CNC jusqu’à 4 axes disposant de drivers externes !!!

Détails carte GRBL 32bits board:

  • 32 bits, donc au niveau des fréquences, c’est plutôt les drivers qui vont nous limiter plutôt que la board !
  • Signaux amplifiés, comme les IO du STM32 fonctionnent en 3.3v, les signaux sont amplifiés en 5V pour la compatibilité avec une multitude de drivers externes.
  • Filtres RC intégrés, sur toutes les pins de switchs.
  • Régulateur 5V à découpage 3A , à peine tiède à pleine charge.
  • Faible coût d’achat du module STM32 (moins de 2€)
  • GRBL 1.1, un véritable Firmware open source spécial CNC qui ouvre énormément de possibilités et d’options.
  • modification des options du firmware sans avoir besoin de flasher la carte, juste avec des lignes de commandes simples sous console série.
  • Gère les CNC jusqu’à 4 axes
  • Relais de broche intégré
  • Multitude de pins accessoires : Probe, coolant mist, coolant flood, reset soft, Security door, spindle PWM (pour mettre un variateur de broche ou un laser), spindle DIR, Feed Hold, Cycle start

Détails module TFT:

  • Écran tactile 3.2″
  • Slot SD: Permet de lire les fichiers G-code et de charger des boutons additionnels personnalisés très simplement sans avoir besoin de re-flasher le firmware
  • Port USB: permet de flasher l’ESP32, de se connecter à la console, de lancer un job via l’ordinateur
  • Wifi: Permet de se connecter à la console, d’uploader un fichier gcode sur la SD et de lancer le job depuis la SD via l’ordinateur
  • Entièrement open source et modifiable à souhait , développé par Mstrens
  • Prise Nunchuk intégrée en façade
  • 3 langues aux choix : Anglais, Français, Allemand
  • Couleurs de tous les éléments du TFT personnalisables
  • pour les fonctions, voir le mode d’emploi du TFT

 

Mécanique:

  • Tubes carrés 30mm pour plus de rigidité et permet les agrandissements de machine
  • Tiges filetées des chariots 8mm
  • Glissières MGN12 plus rigides et plus précises pour l’axe Z
  • L’axe Z est entrainé par une tige ACME avec écrou anti backlash en POM
  • Toutes les courroies ont des tendeurs
  • L’axe X a des courroies traversantes, ce qui renforce l’ensemble
  • Plateau réglable en hauteur pour une planéité parfaite
  • Surface usinable 550x570x75mm (extensible jusqu’à 1000*1000mm)
  • Châssis très rigide pour les matériaux bon marché employés

Le prix de revient est seulement de 350/400€ pour des performances égales à des machines à 3000€ !!!

 

On passe à la liste des pièces

8 commentaires sur “Présentation RS-CNC32”

  1. Bravo pour ce travail ! je trouve ça tout simplement hallucinant ! J’envisageai la mpcnc mais comme vous, les commentaires sur sa flexibilité m’ont un peu refroidi ! En tous cas bravo pour le travail, j’ai vraiment envie de me lancer dans l’aventure ! Est ce qu’il vous serait possible d’estimer le nombre d’heures de montage de cette machine une fois que tous les materiaux sont réunis ? Merci !

    1. Bonjour Nicolas, Il est impossible d’estimer le nombre d’heure nécessaire, tout dépend du niveau et de l’expérience de chacun !
      Romain

    1. Bonsoir, Oui bien sûr, il suffit de télécharger la version Mac des logiciels dont on a besoin pour uploader les firmwares , et ensuite la machine est autonome.
      Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *