Mode d’emploi du TFT

Calibration du TFT au 1er allumage

Lors du 1er allumage, vous êtes invité à calibrer l’écran tactile, pour cela appuyez précisément sur chaque coin indiqué à l’écran avec le stylet fournis avec le TFT.

Si vous voulez refaire la calibration, il suffit de passer la fonction « #define REPEAT_CAL false » à true (dans l’onglet Config.h du firmware), de faire la calibration et de repasser la fonction à « false » une fois fait.

Menu Info (à l’allumage)

  • Affichage de la position Wpos et Mpos des axes XYZ (Wpos: Ce sont les coordonnées par rapport au repère en cours, Mpos: Ce sont les coordonnées par rapport au zéro machine, qui est initié via la commande « Home ».)
  • Status du Wifi (déconnecté en rouge, connecté en blanc)
  • Éventuels messages d’erreurs tout en haut, par exemple « pas de Nunchuk » si le nunchuk n’est pas branché.
  • Bouton Setup (Config) vers le menu Setup (Config)
  • Bouton Mill (fraisage) vers le menu Mill (Fraisage)

Menu Setup

  • Tout en haut affichage de l’adresse IP locale du TFT (si wifi configuré dans le firmware du TFT)
  • En haut à droite se trouve le statut GRBL(=état de la machine). Si GRBL ne répond pas (par exemple parce qu’il est en Alarm suite à l’activation des fins de course) le statut affiché est « ?? »
  • Bouton Home(Homing), lance la séquence de homing des 3 axes
  • Bouton Move(Bouger) vers le menu Move(Bouger)
  • Bouton Set XYZ, vers le menu Set XYZ (pour remettre un ou plusieurs axes à la valeur 0)
  • Bouton Cmd, vers le menu Cmd qui contient les icônes personnalisées à créer soit même
  • Bouton Info, retour à l’écran d’accueil (Info)
  • Bouton mill, vers le menu Mill(fraisage)
  • Boutons Reset et Unlock(débloquer), si alarme (genre endstop activé), désengager le endstop et appuyer à la suite sur Reset et Unlock pour remettre la machine en fonction.

Menu Set XYZ

  • Permet de voir la position logicielle Wpos des axes et de les remettre à 0 indépendamment ou tous en même temps
  • Bouton Setup(config), retour vers le menu Setup(Config)
  • Bouton Info, retour vers l’écran Info

Menu Mill(fraisage)

  • Bouton SD card(Carte SD), permet d’explorer les fichiers sur la SD, de sélectionner et lancer un job à partir d’un fichier .gcode, ou de sélectionner et d’installer un fichier de création de bouton personnalisé qui ira se placer dans le menu Cmd.
  • Bouton USB, permet de connecter un ordinateur à GRBL en passant par le port USB du TFT. Pour cela, connecter le port USB de l’ESP32(TFT) au port USB de l’ordinateur. Dans le logiciel de contrôle de GRBL ou la console Série, sélectionner le bon port COM et le Baudrate 115200, se connecter, puis appuyer ensuite sur le bouton USB du TFT. Le TFT devient alors « transparent » et le PC est directement connecté à GRBL. Vous pouvez alors voir le log GRBL, envoyer des commandes, voir/changer la config, lancer un job depuis l’ordinateur…
  • Bouton Telnet, permet de connecter un ordinateur à GRBL en passant par le Wifi, pour cela, il vous faut un logiciel de console GRBL ou série qui vous permette d’indiquer une adresse IP, chez moi à la place du port com je rentre « socket://192.168.x.x:23 » (remplacer les x par votre adresse IP affichée sur le TFT), Baudrate 115200. Cliquer sur connecter, puis ensuite appuyer sur le bouton « Telnet » du TFT, là l’ordinateur a la main et plus le TFT, vous pouvez à partir de l’ordinateur voir le log série, envoyer des commandes, mais pas directement lancer un fichier de job depuis l’ordi car le wifi via routeur a trop de latence, par contre il est possible depuis votre ordinateur d’uploader un fichier G-code sur la carte SD du TFT et de le lancer à distance 🙂

Menu Cmd

  • De base, ce menu est vide (juste l’icône de retour au menu Info), c’est ici que seront stockés les boutons personnalisés que vous pouvez créer dans la section suivante (jusqu’à 7 boutons personnalisés)

Créer des boutons personnalisés

  • Sur son ordinateur, créer un nouveau fichier texte
  • Le renommer par exemple Cmd1_Z-Probe.txt ; Cmd1_ sera en haut à gauche, Cmd2_ à sa droite, et ainsi de suite jusqu’à Cmd7_ ; Z-Probe est le nom qui va s’afficher, vous pouvez le nommer comme bon vous semble, mais sans accents et sans espace.
  • Ensuite ouvrez le fichier et entrez les commandes que vous voulez que le bouton exécute.
  • Enregistrez et mettez le fichier à la racine de la carte SD, que vous mettez dans le TFT
  • dans le menu Mill(Fraisage)>SD card(Carte SD) appuyer sur le fichier de votre bouton, il ne se passe rien, c’est normal
  • Redémarrer la machine puis aller dans le menu Cmd, votre bouton est créé et actif

Exemples de boutons:

Cmd1_Z-Probe.txt contient le code:

G91 G21 ;                (Position relative en mm.)
G38.2 Z-30 F100 ;(Recherche de la sonde sur 30 mm. vitesse 100, si pas trouvée au bout de 30 mm. Alarme GRBL)
G0 Z1 ;                    (Recul 1mm.)
G38.2 Z-1 F10 ;     (Recherche de la sonde sur 1 mm, plus lentement, vitesse 10)
G92 Z20 ;    (Réglage de l’offset de Z avec épaisseur de la sonde 20 mm ici)
G0 Z3 ;                   (Recul 3mm.)

Cmd2_Spindle-ON.txt contient le code:

M3

Utilisation du Nunchuk

Pour brancher le Nunchuk, si vous avez imprimé le capot imprimable, il y a un détrompeur, si vous le branchez sans le capot, vérifiez le sens des contacts de la prise, d’un coté il y a 3 contacts, de l’autre 2 contacts.

Le Nunchuk doit être branché avant la mise sous tension. Il n’est pas reconnu s’il est branché après. Il n’est pas actif si on est en mode USB ou Telnet (utiliser le pc dans ce cas)

Le Nunchuk est actif lorsque la machine est en état Idle ou Jog

Pour déplacer les axes X et Y, maintenez appuyé le bouton C, pour faire aller le portique vers l’arrière, poussez le levier vers l’avant et inversement, pour partir à droite, pousser le levier à droite et inversement.

Pour déplacer l’axe Z, maintenez appuyé le bouton Z, quand on pousse le levier vers l’avant, Z monte, et inversement.

Aller à la page « Du DXF au Gcode et première utilisation »