Partie logicielle I3-R

Téléchargez le logiciel IDE Arduino

  1. Installez Le logiciel Arduino
  2. Installez la librairie U8glib :
  • Croquis > Inclure une bibliothèque > Gérer les bibliothèques, dans la case recherche tapez « U8glib » et installez la.
  • Fermez le logiciel Arduino

Téléchargez Le firmware Marlin adapté à la configuration de votre I3-R:

Ensuite,

  • Dézippez le et ouvrez le en cliquant sur Marlin-I3R-FR-Xmm-XX > Marlin-I3-R > Marlin > Marlin.ino
  • Branchez la Ramps 1.4 à un port USB de votre ordinateur, soit il reconnait la carte et installe le pilote, soit vous devrez chercher le driver correspondant à votre carte, en effet, la puce faisant la passerelle entre l’USB et la communication série varie d’un fabricant de carte à un autre, il faut donc trouver le driver adéquat.
  • Une fois le driver installé, dans le logiciel Arduino, allez dans Outils > type de carte et sélectionnez « Mega 2560 »
  • Ensuite Outils > Port, et sélectionnez le port de votre carte.
  • Téléversez le firmware en cliquant sur . Ceci peut prendre un peu de temps.

Note: Le firmware est prévu pour une certaine configuration : Moteurs 1.8°, poulies 16 dents, vis trapézoïdales au pas de 1mm et microsteps réglés en 1/16ème de pas. Si votre configuration diffère, vous devrez modifier les valeurs à la ligne « #define DEFAULT_AXIS_STEPS_PER_UNIT » dans l’onglet Configuration.h . Pour vous aider, vous pouvez utiliser cet outil de calcul.

Maintenant nous allons télécharger le logiciel Repetier Host et le fichier de configuration de base pour la I3-R.

  • Installez Repetier Host
  • Ouvrez le et allez à droite à l’onglet « trancheur », on vérifie que « Slic3r » est sélectionné et on clique sur « configuration »
  • La fenêtre de Slic3r s’est ouverte, cliquez sur « File » puis « Load Config Bundle » et pointez vers le fichier de configuration que vous avez dézippé.
  • On ferme la fenêtre Slic3r et dans Repetier, on va dans Configuration > Réglage imprimante, on sélectionne le bon port COM puis « Appliquer ».
  • Toujours dans la fenêtre « Paramètres imprimantes, allez à l’onglet « Format Imprimante » et remplissez comme ceci, puis OK

          

  • On clique sur l’icône « Connecter » à gauche, ça doit passer en vert.

Nous allons maintenant faire bouger les axes de notre imprimante 3D ! Pour cela, onglet « Contrôle manuel » Mais avant tout, placez manuellement chaque axe en milieu de course.

  • vous avez 3 ensembles de boutons, celui de gauche contrôle X et Y, celui du milieu Z, et celui de droite l’extrudeur.

         

  • Quand vous cliquez vers le bas sur l’ensemble de bouton de gauche, le plateau (Y) doit partir vers l’arrière de la valeur en mm que vous aurez cliqué et inversement.
  • Quand vous cliquez vers la droite, l’extrudeur (X) doit partir à droite de la valeur en mm que vous aurez cliqué.
  • Pareil avec Z sur l’ensemble de bouton du milieu
  • Et pareil pour l’extrudeur, mais il ne fonctionne pas tant que la buse d’impression n’a pas atteint 170°.
  • Testez aussi le ventilateur d’impression en cliquant sur l’icône du ventilateur un peu plus bas, pareil pour la tête chauffante et le lit chauffant

Note: Si un des moteurs ne tourne pas dans le bon sens, il suffit de retourner sa prise à 180° sur la Ramps 1.4

Maintenant que nous avons tout testé, il reste un dernier détail à régler avant de pouvoir cracher du plastique… le réglage de la hauteur du capteur inductif ! C’est un peu fastidieux, mais après on y touchera plus avant un moment !

  • Mettez manuellement la buse en butée sur le plateau
  • faites tourner le capteur dans son pas de vis et mettez le en butée sur l’épaisseur de 3 feuilles de papier posées sur le plateau ( l’équivalent de 3/10eme de mm)

         

  • On serre un peu les écrous

Note: Ce type de capteur n’a vraiment pas une grande portée de détection, le moindre demi millimètre de gagné est bon à prendre, sur les miennes, j’ai limé l’extrémité en plastique jusqu’à voir apparaitre le métal en transparence !

Pour que l’axe X soit parallèle au plateau d’impression, je procède comme suit:

  • Je mets un objet sur le coté du plateau et je descends manuellement l’ensemble en tournant les vis trapézoïdales jusqu’à venir à fleur.
  • quand c’est à fleur d’un coté, je fais pareil de l’autre coté
  • et je remets mon objet des deux coté pour vérifier et fignoler

         

On va tester pour la première fois nos 3 capteurs de butée, pour cela cliquer sur le bouton Home en forme de maison toujours dans l’onglet « contrôle manuel » de Repetier. Conseil: garder le doigt sur le bouton d’arrêt d’urgence à côté de la molette du LCD des fois qu’un capteur soit mal branché ou que le capteur inductif soit trop haut par rapport à la buse !

Tout s’est bien passé ? Il est enfin temps de faire notre premier test d’impression !

  • Pour insérer le filament, enlevez les vis avec les ressorts de l’extrudeur
  • On ouvre le rabat
  • On coupe le bout du filament en biseau
  • On passe le filament par le trou tout en haut de l’extrudeur
  • On le fait passer devant la roue crantée jusque dans le tube en téflon
  • On le pousse jusqu’en butée
  • On remet les vis avec les ressorts

La machine est prête !.. Il reste un dernier détail… Notre fichier à imprimer !

  • Télécharger un fichier .stl, par exemple un pack de fichiers de calibration
  • On dézippe et on ouvre le fichier voulu avec Repetier
  • On peut changer la disposition de la pièce sur le plateau (optionnel)
  • Puis on passe à l’onglet « Trancheur »
  • On sélectionne le preset PLA ou ABS, Réglages impression « normal speed », Réglage imprimante « my settings ».
  • On clique sur « trancher » et on atterit automatiquement sur l’onglet « pré visualiser impression »
  • Maintenant on est prêt à lancer l’impression, on a deux solutions, soit vous le faites avec l’imprimante branchée à l’ordinateur en cliquant direct sur « Imprimer » dans l’onglet « Pré visualiser impression » Soit vous cliquez sur « Sauvegarder » pour enregistrer votre fichier .gcode que vous pouvez mettre sur une carte SD que vous insérez sur le coté gauche du LCD et vous lancez l’impression à partir du LCD, du coup vous n’avez pas besoin d’être connecté à l’ordinateur 🙂

Voici comment doit se dérouler l’initialisation :

  • Le plateau monte en température.
  • Une fois la bonne température atteinte, les 3 axes viennent en butée.
  • Le capteur à induction vient palper 9 points sur le plateau pour connaitre sa « topographie » en même temps que la tête se met à chauffer.
  • L’impression démarre.

Note: Dès le premier dépot de matière sur le plateau, vérifiez que le dépot ne soit ni trop écrasé, ni pas assez, si c’est le cas, annulez de suite l’impression, si c’est trop écrasé, il faut descendre un peu le capteur inductif, si c’est pas assez écrasé, il faut remonter un peu le capteur.

Note2: Les températures préréglées dans le fichier de config que je vous ai donné sont parfaites pour moi, mais le réglage peut varier en fonction des marques de filaments et des sondes de températures.

Voilà ! On a fini ! Si vous rencontrez des difficultés ou si vous avez besoin de faire des réglages plus poussés, n’hésitez pas à poser vos questions sur le forum 🙂

Pour toutes autres questions non techniques, vous pouvez me contacter à romaker@makerfr.com

8 thoughts on “Partie logicielle I3-R

  1. Bonsoir et bravo pour votre travail je suis vraiement interessé de faire cette machine étant utilisateur d’une dagoma je souhaite m’équiper d’une deuxième machine.
    La votre serai elle compatible mac je n’utilise que cette plateforme et ne souhaite pas utiliser de pc meme via boot camp
    Si oui merci de me le préciser et je ne manquerai pas des le mois prochain de faire l’achat des pièces imprimés de votre i3-R
    Bien à vous

    1. Merci pour les encouragements ! Pour faire tourner cette imprimante 3D, on a besoin de Repetier host et de Arduino, qui sont tous les deux dispos en version Mac 😉

  2. bonjour
    bravo pour l’imprimant.
    je suis novice et donc elle m’intéresse beaucoup, mais je n’ai jamais utiliser de logiciel de modalisation 3d. quel logiciel utiliser vous avec l’imprimante ?
    bien a vous

    1. Bonjour !
      On a pas besoin directement de logiciel de modélisation 3D pour imprimer en 3D, ça c’est seulement si l’on veut créer ses propres pièces.
      Pour imprimer des fichiers STL que l’on peut trouver tous faits sur http://www.thingiverse.com par exemple, on a juste besoin d’un logiciel « trancheur » et tout est expliqué sur cette page !

      1. merci pour les infos, et si l’on veut créer ses propres pieces, quel logiciel me conseillez vous sachant que je suis debutant dans ce domaine.
        bien a vous

        1. Pour créer ses propres pièces j’utilise Solidworks, mais il n’est pas gratuit, Pour se faire la main gratuitement je recommande Google Sketchup !

  3. Bonjour J ai commencé les prints des différentes pièces et j ai vu sur la carte qu’à côté du connecteur du moteur de l extrudeur un autre était libre.
    Est il envisageable d’y mettre le moteur d un second moteur d extrudeur avec une chauffe commune ?
    Cordialement

    1. Oui bien sûr, pour faire une imprimante bicolore avec une tête cyclops par exemple, il faut aussi modifier des paramètres dans Marlin pour activer le deuxième extrudeur et utiliser un logiciel de génération G-code pour la double extrusion.
      Je vais pas tarder à m’y pencher pour proposer de fabriquer une I3-R bicolore 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *